ACCUEIL DÉPARTEMENT ENSEIGNEMENTS RECHERCHE ENSEIGNANTS ÉLÈVES RESSOURCES
> ENSEIGNEMENTS > Cours et séminaires de recherche 2021-2022 > Grec > Séminaires d’initiation à la recherche et séminaires de recherche

Séminaires d’initiation à la recherche et séminaires de recherche

GREC

Introduction à la théorie littéraire antique : la Poétique d’Aristote
Christine Mauduit
S1, 6 ECTS
Premier traité grec de théorie littéraire à nous être parvenu, la Poétique d’Aristote, qui propose un embryon de système des genres et une définition de la tragédie qui a fait date est aussi un texte difficile et déroutant, dont la réception dans l’Europe moderne a souvent gauchi les préceptes et dénaturé la visée originelle. Or, si ce traité n’a cessé d’être édité, traduit et commenté à l’étranger jusqu’à ces dernières années, il a été relativement délaissé par les chercheurs français, depuis le commentaire publié aux Éditions du Seuil en 1980 par R. Dupont-Roc et J. Lallot. Une nouvelle traduction commentée de la Poétique , fondée sur l’édition récente de L. Tarán et D. Gutas (Brill, 2012), et intégrant les acquis des nombreux travaux parus ces dernières décennies sur le traité d’Aristote (Halliwell, Lanza, Oksenberg Rorty, Schmitt, etc.), est donc susceptible d’en renouveler en partie l’approche auprès du public français.
C’est ce nouveau commentaire que vise à préparer notre séminaire sur la Poétique, où il s’agit, en suivant le texte dans son développement, de présenter tous les problèmes posés par sa lecture, depuis l’établissement du texte jusqu’aux débats interprétatifs qui se sont développés autour des notions clés de la théorie aristotélicienne de la tragédie.
La connaissance du grec est requise pour suivre le séminaire.
Vendredi 10h-12h, salle de séminaire du CEA
Première séance : vendredi 1er octobre 2021
Validation : compte rendu de lecture
Contact : christine.mauduit@ens.fr
Pré-inscription : https://framaforms.org/introduction-a-la-theorie-litteraire-antique-la-poetique-daristote-s1-christine-mauduit-1631087833

DSA-AA-C11-S1

 

Lire la tragédie grecque : Ion d’Euripide
Christine Mauduit, Rossella Saetta Cottone
S2, 6 ECTS
Comment aborder la lecture d’une tragédie grecque, en maîtrisant les savoirs techniques et les approches méthodologiques indispensables au travail de déchiffrement du texte, sans délaisser le questionnement sur le sens qui accompagne toute réflexion critique et théorique sur la littérature, qu’elle soit ancienne ou moderne ? Telle est la question à laquelle ce séminaire voudrait contribuer à répondre, en prenant pour fil conducteur de la réflexion l’Ion d’Euripide. Nous traduirons et commenterons, sur deux ans, l’intégralité de la pièce, en analysant les différentes composantes de l’œuvre (texte, spectacle, mythe, personnages, etc.) et en réfléchissant aux grands problèmes posés par son interprétation. Une attention particulière sera prêtée à la dramaturgie, aux jeux d’intertextualité, aux questions poétiques et génériques, à la composante spectaculaire de la pièce, aux rapports qu’elle entretient avec le monde des spectateurs.
La connaissance du grec est préférable pour suivre le séminaire mais il est également accessible et ouvert aux non-hellénistes intéressés par le théâtre grec.
Vendredi 11h-13h, salle de séminaire du CEA
Première séance : vendredi 21 janvier 2022
Validation : exposé oral
Contact : christine.mauduit@ens.fr

DSA-AA-J02-S2

 

Rhétorique, sophistique, et la question de la responsabilité (II) : la Troisième Tétralogie d’Antiphon
Camille Rambourg
S2, 6 ECTS
Les Tétralogies d’Antiphon sont parmi les rares textes sophistiques que nous puissions encore lire dans leur intégralité. Construites comme autant de fictions de procès pour homicide (volontaire, involontaire), elles jouent des codes en vigueur dans la rhétorique judiciaire de la fin du Ve siècle pour pousser jusqu’au bout, d’une façon à la fois virtuose et souvent dérangeante, à travers les vastes possibilités offertes par leur forme (discours de l’accusation, de la défense, suivis de la réplique plus brève de chacune des deux parties), la question de la responsabilité. Dans le prolongement d’un précédent séminaire consacré à la Deuxième Tétralogie, ce séminaire propose d’examiner les techniques d’argumentation à l’œuvre dans la Troisième Tétralogie, en les faisant dialoguer avec les textes de l’époque (Gorgias, Lysias, mais aussi la tragédie et la comédie), tout en introduisant aux éléments de la rhétorique classique (composition du discours, invention, style) et bien sûr à une pensée dont la souplesse et la hardiesse ne sont pas sans étonner aujourd’hui encore. La connaissance du grec est souhaitable pour suivre le séminaire.
Mercredi, 10h30-12h, salle U 209
Première séance : mercredi 26 janvier 2022
Validation : participation active aux séances
Contact : camille.rambourg@ens.fr

DSA-AA-K01-S2

 

Littérature grecque d’époque impériale : Achille Tatius, Les Aventures de Leucippé et Clitophon
Émeline Marquis
S1, 6 ECTS
Des cinq romans grecs intégralement conservés, le roman d’Achille Tatius est sans aucun doute le plus baroque : d’une structure complexe mêlant intrigues secondaires et digressions variées, il abonde en fausses morts et autres coups de théâtre. Si L&C reprend les principaux ingrédients des romans d’amour antiques (amour au premier regard, séparation, aventures et happy end), c’est pour mieux les interroger et en subvertir – non sans humour – les codes. Car chez Achille Tatius, le héros (et narrateur) est peu fiable, le coup de foudre pas nécessairement mutuel, le désir sexuel dévastateur et la virginité toute relative.
Par l’analyse détaillée de larges passages du roman et en intégrant les apports de la critique contemporaine, on mettra en évidence les spécificités de l’écriture d’Achille Tatius et la manière dont il redéfinit les contours du genre.
Mardi 14h-16h, en visioconférence
Première séance : mardi 21 septembre 2021
Validation : participation au cours et bref essai
Contact : emeline.marquis@ens.fr
Pré-inscription : https://framaforms.org/litterature-grecque-depoque-imperiale-achille-tatius-les-aventures-de-leucippe-et-clitophon-s1

DSA-AA-EM-S1

 

Portraits du philosophe grec en écrivain : forme littéraire et intention philosophique dans la littérature grecque d’époque impériale
Stéphane Toulouse
S1 ET S2, 6 ECTS
Le cours s’attachera à l’étude de la manière dont des auteurs investissent un propos philosophique dans des formes littéraires spécifiques et variées ; la forme choisie l’est bien sûr à dessein par ces écrivains, très soigneusement, et elle est travaillée dans le but de faire passer au mieux le message à l’auditoire ou au lectorat ; nous nous attarderons au premier semestre sur la littérature du Haut Empire, celle des Ier et IIe siècles, en lisant et analysant un dialogue delphique de Plutarque, des passages significatifs des Entretiens d’Épictète, des extraits d’une histoire critique (et satirique !) de la philosophie composée par le médio-platonicien Numénius, et quelques courtes conférences de Maxime de Tyr, rhéteur philosophe à succès ; au second semestre, passant à l’Antiquité tardive (fin IIIe s.-Ve s.), on lira des textes de forme tout aussi variée, un dialogue à la mode platonicienne lors d’une garden-party (Méthode d’Olympe), le discours public d’un empereur romain qui fait son « autocritique apologétique » (Julien), de la poésie métaphysique christiano-païenne (Synésios de Cyrène), et une biographie païenne « hagiographique », composée sur un schéma doctrinal préétabli (Marinus). Pour éclairer la lecture, je donnerai aussi des indications d’histoire culturelle et intellectuelle en guise d’introduction paysagère aux textes présentés.
Vendredi, 17h-19h, salle de séminaire du CEA
Première séance : vendredi 24 septembre 2021
Validation : présence assidue et remise d’un petit mémoire sur un sujet choisi en concertation
Contact : stephane.toulouse@ens.fr
Pré-inscription : https://framaforms.org/portraits-du-philosophe-grec-en-ecrivain-forme-litteraire-et-intention-philosophique-dans-la

DSA-AA-J17-S1 / DSA-AA-J17-S2

 

L’analyse et l’édition des sources anciennes : quels outils à l’ère numérique ?
Laurent Capron, Julie Giovacchini, Sébastien Grignon, Juliette Lemaire
S1 ET S2, 6 ECTS
L’analyse et l’édition de textes grecs ou latins nécessitent l’usage d’outils de travail très divers, dont l’approche et l’utilisation ont été entièrement renouvelées avec le développement de l’informatique et des ressources numériques. Cette reconfiguration soulève de nombreuses questions : pérennité et mise à jour des éditions, identification des objets, référencement des données, etc. Mais ce tournant des sciences philologiques est avant tout un déplacement de limites qu’il faut encore identifier.
Ce séminaire proposera une première appropriation ainsi qu’une approche critique de ces outils, en s’appuyant sur une anthologie de textes inédite conservée dans le manuscrit Venise, Marc. gr. XI, 1 (= coll. 452), que l’on analysera en vue d’en produire une édition critique et numérique. Des exercices d’application seront régulièrement soumis aux participants. La participation au séminaire ne requiert pas de compétences techniques préalables.
Un mercredi sur deux, 10h-12h
Première séance : 29 septembre 2021
Validation : participation active aux séances et au projet d’édition
Contact : laurent.capron@cnrs.fr
Pré-inscription : https://framaforms.org/lanalyse-et-ledition-des-sources-anciennes-quels-outils-a-lere-numerique-s1-laurent-capron

DSA-AA-J10-S1 / DSA-AA-J10-S2

 

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS